« Redistribuer le futur » c’est la vision de Stéphane Distinguin, fondateur de Fabernovel, agence de conseil spécialisée dans le digital et la transformation des entreprises.

Fabernovel, c’est 450 employés avec des bureaux en France, en Asie et aux Etats-Unis. Depuis quelques mois, le groupe a constitué une première communauté RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises). 

Si la vision de son fondateur a largement aidé à créer un contexte favorable, c’est sous l’impulsion des métiers que s’est structuré l’engagement vers un futur plus durable chez Fabernovel. Mais qu’est ce qui a fait basculer Fabernovel vers la RSE ?

La construction d’une stratégie RSE de Fabernovel est la résultante de plusieurs facteurs.

Le contexte interne

Avec une moyenne d’âge de 29 ans, les collaborateurs de Fabernovel font partie, pour la majorité, de cette nouvelle génération sensible aux enjeux sociaux et environnementaux et soucieux de donner du sens à leur travail.  Des initiatives étaient déjà menées mais de manière disparate. C’est grâce à une communauté de collaborateurs bénévoles que l’engagement du groupe a pris forme.

Depuis quelques mois, Axelle Ricour-Dumas, conseil en finance et Laurent Blassin, conseil en marketing chez Fabernovel participent, en plus de leurs fonctions, à la structuration de l’engagement RSE du groupe. Axel Ricours explique que « c’est une démarche naissante chez Fabernovel » et que le regroupement du groupe sur un seul site à Saint Lazare (7 auparavant) a facilité cette prise d’engagement global.

L’environnement social

2018 a été « une année charnière » souligne Laurent Blassin : les drames humains comme la crise des migrants et les défis environnementaux souvent à la une des actualités ont marqué les consciences. Par ailleurs, la suprématie des Gafas ou le scandale de Cambrige Analytica posent de manière significative la question de l’éthique.

 La demande des clients

Qu’elles soient motivées par des obligations réglementaires ou par une réelle conviction, les demandes des clients intègrent de plus en plus ces sujets d’impact.

La construction de la stratégie RSE de Fabernovel

Pour l’aider à structurer sa démarche RSE, Fabernovel a fait appel à l’agence Des Enjeux et des Hommes. Plusieurs temps de rencontres avec l’agence et la communauté ont d’abord eu lieu.

Un diagnostic interne et externe ont ensuite été conduits pour déterminer ce que les clients, les fournisseurs, et les partenaires attendaient de Fabernovel sur ces sujets.

Puis l’agence a conduit un benchmark « RSE » des structures positionnées sur le même secteur.

Tous ces éléments ont permis d’arbitrer sur les sujets sur lesquels Fabernovel pouvaient s’engager et déterminer le temps à y consacrer. L’agence a aidé le groupe à construire une matrice de matérialité un outil qui aide hiérarchiser les enjeux en fonction du contexte de l’entreprise, de sa vision et des attentes de ses parties prenantes.

 

Les enjeux qui ont été identifiés sont :

  • Comment intégrer l’impact dans les offres Fabernovel
  • Les talents (par exemple création par exemple d’une université en interne, sujet d’équilibre entre vie pro-vie perso..)
  • L’impact externe et mécénat de compétences

Des groupes de travail vont être constitués à partir de la communauté RSE tout en veillant à ce que la stratégie RSE allie profit et impact. 

« Ce ne pas être qu’un investissement, il faut que les sujets d’impact servent l’entreprise car c’est comme cela qu’elle redistribuera le mieux ».

Axelle Ricour-Dumas, conseil en finance chez Fabernovel

Les axes de la démarche RSE

Pour créer les fondations d’une démarche RSE, Fabernovel a structuré la dynamique autour d’éléments clés.

Définir une vision. Le groupe a travaillé sur sa mission et sa raison d’être.

– S’évaluer. Fabernovel s’est fait évalué sur ses principaux impacts RSE par Ecovadis. Fabernovel a lancé également une évaluation B Corp qui est aussi une ONG américaine qui crée une communauté d’entreprises qui veulent mettre les enjeux business aux mêmes niveaux que les enjeux sociétaux et environnementaux.

Créer de l’engagement. Constitution d’une communauté RSE de volontaires à tous les niveaux de l’entreprise

Mener un travail de recherche et veille. Fabernovel est sponsor de la chaire Good in Tech, pour réfléchir à ce que peut être une innovation numérique responsable et en définir les KPI.

Structurer l’organisation. L’accompagnement par l’agence a permis de structurer tout le déroulé et définir les priorités. Un travail de réflexion a été mené avec Wiithaa sur le design circulaire

 

Les 4 conseils pour bâtir une stratégie RSE selon Fabernovel

  • Définir une vision RSE qui soit aligné avec les objectifs de l’entreprise, son activité et ses enjeux. Il faut définir des priorités car la RSE est extrêmement large
  • Identifier et embarquer des sponsors en interne dès le départ. « Pour que les sujets aboutissent, il faut qu’ils soient portés par des personnes qui ont de l’influence en interne ».
  • Bien intégrer des experts « métiers » dans les réflexions et comité de pilotage
  • Donner une dimension ROI à l’initiative RSE

LA RSE, les prochaines étapes

Aujourd’hui une vingtaine de collaborateurs se mobilisent sur les sujets de la RSE mais l’objectif est d’élargir à tous. Il n’y aura pas personne dédié à la RSE mais chacun portera les sujets d’impact pour garder le contact avec les clients et les experts métier.

Pour disséminer et partager, il pourra s’agir d’ouvrir un channel dédié sur slack, continuer à « apprendre par nous-mêmes » souligne Axelle Ricour-Dumas et aller chercher des ressources à l’extérieur. L’objectif est encore de consolider les acquis notamment le design éthique sur lequel l’entreprise réfléchit déjà depuis plusieurs années, avec une offre client aboutie. Fabernovel devrait aussi être plus présent sur des événements dédiés.

 

Article rédigé à partir des échanges de l’atelier organisé par la Place aux Métiers chez Fabernovel en juin 2019