Le hasard ludique est un lieu de vie et de fête de 400 m2 qui propose une programmation musicale et artistique, un bar et une restauration.

hasard ludique restaurant
L’équipe fondatrice est composée de Céline, Flavie et Vincent, tous trois issus du monde de la programmation musicale et culturelle. Ses fondateurs avaient à cœur d’ouvrir un lieu culturel avec de fortes valeurs sociales. Situé entre Guy Moquet et Porte de Saint Ouen, dans le 18ème arrondissement de Paris, le lieu est ouvert depuis 1 an et demi.

 

Depuis 5 ans qu’ils travaillent sur le projet, l’équipe fondatrice se dit toujours en phase d’expérimentation. A chaque étape, ils ont su solliciter ou s’entourer de compétences très pointues. Notamment ils se sont faits accompagnés par une coach et ont bénéficié de l’expertise d’Antropia, accélérateur social de l’Essec.

 

 

L’histoire du projet

fondateurs hasard ludique

Vincent et Céline, fondateurs, venus partager leur expérience au Pavillon des Canaux

Fin janvier 2012, la mairie de Paris lance un appel à projet pour réhabiliter cette ancienne gare de la petite ceinture. De leur propre initiative, les fondateurs du futur «hasard ludique » mènent une vaste enquête de terrain auprès des habitants du quartier.

« Beaucoup d’habitants se sont accordés sur le fait qu’il manquait de lieux de « vivre ensemble et de lien social » note Céline.

La procédure va durer 1 an et demi avec plusieurs phases de retravail et de présentation devant les élus et les représentations de la ville.

Une fois le projet validé, le chantier architectural a été l’occasion de se confronter à la réglementation et à la réalité des usages. Mais la phase la plus difficile du projet a été le financement ; « ça a été un enfer » avoue l’un des fondateurs. C’est la finance solidaire qui leur a permis d’accéder au financement. En tout, ils réussissent à lever 1,5 millions d’euros.

 

 

Le modèle économique et La structure juridique du tiers-lieu

Géré sous forme de coopérative (SCOP), le lieu ne bénéfice d’aucune subvention. Il est cependant soutenu par la Fondation Vinci. La structure est locataire de la régie immobilière de la ville de Paris avec 1 bail commercial 3/6/9, les charges de loyer s’élèvant à 75 000 euros /an.
Le budget de fonctionnement du lieu s’élève à 1,2 million d’euros. Aujourd’hui les revenus proviennent de l’activité de restauration et du bar et des privatisations (en moyenne, une privatisation par semaine). Les marges dégagées sont réinvesties dans des activités déficitaires en particulier les activités à dominante sociale.

 

hasard ludique

le hasard ludique, Paris

L’équipe compte une vingtaine de salariés dont une large partie dédiée à la partie bar et restauration. L’un des défis de l’entrepreneuriat est la gestion des relations humaines selon Céline, » cela représente beaucoup de temps et d’énergie à consacrer », qu’il faut selon elle avoir bien anticipé en amont.
Les fondateurs souhaitent aujourd’hui se décharger de l’activité de restauration pour se concentrer sur le cœur de métier, à savoir développer l’aspect culturel et social du lieu. L’activité cuisine sera donc confié à un partenaire vraisemblablement en lien avec la restauration solidaire.

L’activité du lieu : programmation culturelle, activité artistiques et restauration

Les fondateurs du lieu ont souhaité garder un lien privilégié avec la musique qui est le fil conducteur du lieu. Une large partie du lieu est donc dédié à la programmation musicale et aux concerts.
La dimension sociale est le deuxième levier du hasard ludique. Un programme d’animations vise à encourager la convivialité et le lien social. Le hasard ludique propose aussi des espaces de pratique pour les associations du quartier.

 

 

Des conseils :

Faire appel à la finance solidaire
Rationnaliser et se recentrer sur son cœur de métier
Bien anticiper la gestion des ressources humaines

Une victoire :

avoir réussi à créer un véritable réseau social sur le territoire

 

Les chantiers participatifs pour créer du lien social et de la convivialité

Dès le début, l’équipe a cherché à impliquer les habitants du territoire. Pour réaliser l’identité visuelle, des ballades photographiques ont été organisées dans le quartier pour les habitants. 1000 clichés ont été récoltés et 3 scénarios ont été retenus par des graphistes pour élaborer des planches tendances. Le vote final a été soumis aux habitants.
&nbsp

Lors du chantier de préfiguration, l’équipe du lieu a imaginé la fabrique du hasard ludique qui propose aux habitants d’être partie prenante à la réalisation du lieu. Une phase d’appel à idées d’abord a largement aidé l’équipe à façonner le projet. Ensuite, les contributeurs du lieu baptisés « les bâtisseurs » ont pris part à la réalisation du design du lieu.
&nbsp

De cette dynamique collaborative, est né le Festival « fabrique » qui se déroule l’été. Pendant un mois, le hasard propose à chacun de devenir directeur artistique du hasard ludique et élaborer sa programmation culturelle et artistique.

Un premier appel à idées a lieu en janvier. Puis 10 comités d’une dizaine de personnes se sont constitués et réunissent une fois par mois pour imaginer 10 événements.
&nbsp

festival du hasard ludique

festival du hasard ludique

 

 

 

Le Hasard ludique, 128 av de Saint Ouen, 18e, 09 81 98 67 55,
Ouvert du mar-jeu 12h-minuit, ven 12h-2h, sam 11h-2h, dim 11h-22h

https://www.lehasardludique.paris/