Redynamiser les centres villes

Le 21 mars 2018, Procos, la fédération du commerce spécialisé organisait une journée conférence sur le magasin de demain. L’occasion de s’interroger aussi sur la manière dont on veut vivre la ville aujourd’hui. Le commerce est un des piliers de la vie de la ville ; ce sont plus de 3 millions  salariés directs rappelle Emmanuel Le Roch, délégué général de Procos ; Le commerce est intrinsèquement attaché au territoire. Cependant, à en croire les chiffres, l’érosion du trafic en magasin est avérée, -20% sur la période 2013/2017 et il y a urgence comme en témoigne l’engagement public au travers du plan « action coeur de ville » qui vise à redynamiser les centres villes. Les causes de cette érosion sont multifactorielles et peuvent varier d’un territoire à l’autre. Pour autant Emmanuel de Roch, délégué général de Procos, souligne les éléments récurrents auxquels le commerce doit faire face : la transformation des modes de consommation, un environnement qui se modifie très rapidement et une instabilité croissante. Tout l’enjeu consistera sûrement à imaginer des solutions hybrides et à jouer « collectif » entre tous les acteurs. Et comme l’indique Antoine Frey, président du groupe Frey, le centre commercial a l’avantage de fédérer autour d’un seul interlocuteur tandis que le centre-ville c’est une multiplicité d’intérêts qui peine à faire cause commune.

Stratégies pour le commerce de demain

Une fois le constat fait et les éléments du problème posés, quelles étapes et quels formats pour repenser le commerce et plus largement quelles opportunités pour la ville? Un commerce personnalisé, réactif, responsable et authentique. Selon les recommandations de David Mingeon, Directeur Général adjoint d’Havas Paris, pour rester dans la course, les marques et enseignes devront investir sur l’humain à l’image des employés d’IBM devenus ambassadeurs de marque. La marge de progression est en effet conséquente puisque « 65% des consommateurs trouvent que les vendeurs manquent d’intérêt pour ce qu’ils vendent » (source Havas Paris) et que l’expérience. Pour (re)nouer le contact avec ces clients, le magasin devient aussi espace de vie et de partage d’expérience à l’image des concepts stores. Le concept de « zéro effort » tend également à caractériser de plus en plus la relation du client au commerce. La fluidité des modes d’achat, de règlement, de livraison sont des sujets de taille pour le commerce car le consommateur arbitrera naturellement vers la solution qui offrira le plus de simplicité et de flexibilité. Le commerce 4.0 devra mixer magasin physique et digital pour créer des véritables parcours « phygitaux » conseille quant à lui Olivier Badot, Professeur titulaire de la chaire Leclerc commerce 4.0. Les réseaux sociaux deviennent de véritables magasins explique encore l’expert, à l’instar de Pinterest, où on peut cliquer sur l’image pour acheter les différents éléments présentés.

le commerce intégré dans de nouveaux lieux de vie

Le futur du commerce se joue-t-il aussi dans les autres tendances qui façonnent la société de demain ? Le commerce c’est une « affaire de flux » souligne Emmanuel Le Roch. Est-ce aussi dans ces nouveaux lieux et valeurs que se trouvent les flux de la société de demain et par là même une partie du commerce du futur ? Je vous propose un tour d’horizon de quelques lieux et initiatives alternatives pour imaginer de nouveaux formats de commerce et d’échange. Et si on recréée du sens ? De nouveaux modèles économiques  issus de la consommation responsable : supermarché coopératif la louve La Louve // Paris : le supermarché coopératif basé sur le modèle de la Park Slope Food Coop de Brooklyn à New York, l’une des premières coopératives limentaires. tiers lieu recyclerie paris mettanova La Recyclerie // Paris : restaurant et lieu de vie autour de la consommation raisonnée et responsable we food supermarket copenhague WE FOOD // Copenhague: supermarché de produits périmés Et si on recréée du lien ? Des tiers lieux autour de valeurs ou services partagés : 6B friche culturelle mettanova Friche culturelle du 6B // Saint Denis : résidence d’artistes, lieu de diffusion artistique et culturelle Et si on recréé de l’expérience ? De nouveaux formats de consommation : FENIX FOOD FACTORY tiers lieu danemark mettanova Fenix Food Factory // Rotterdam : 1 place de marché + des restaurants + 1 librairie restaurant leka barcelone fabcity opensource mettanova Restaurant Leka // Barcelone : restaurant dans l’esprit opensource. Sur le site internet, on retrouve tous les recettes des menus proposés comme le plan du mobilier du restaurant pour pouvoir le fabriquer soi-même ou encore le patron des tenues des serveurs Et si on re-créée du service? tale me nouveau format de vente mettanova Tale me // Belgique : prêt de vêtement par abonnement mode responsable sloweare Les Ecofashion tours // Paris : parcours découverte des créateurs et boutiques de mode responsable.